Consent choices
 

L'Electroencéphalogramme

Qu'est ce qu' un EEG ? 

Un Electroencéphalogramme (EEG) est un examen pratiqué aussi bien pour les adultes que pour les enfants et les nourrissons en cas suspicion de Troubles Neurologiques ou de pathologies avérées.

Il permet de mesurer et d’enregistrer l’activité électrique générée par les neurones du cerveau par le biais d'électrodes fixées sur le cuir chevelu. Cette activité électrique est ensuite retranscrite sous forme de lignes ondulées que le neurologue pourra ensuite analyser.

Un EEG est simple, non invasif, indolore et dure en moyenne 20 minutes (EEG standard). Généralement, il est pratiqué en cabinet médical, à l’hôpital ou en clinique par un technicien ou un Neurologue.

EEG

Consignes pour bien anticiper son examen EEG

Préparation EEG
Préparation EEG

Avoir les cheveux propres

Pour que les électrodes soient bien fixées au cuir chevelu, il est conseillé de faire un shampoing la veille ou le matin de l’examen.

Préparation EEG

Prévoir une
privation de sommeil

Pour les patients faisant des crises durant le sommeil ou au réveil, l'enregistrement de votre sommeil sera envisagé. Dans ce cas, votre praticien vous demandera d’anticiper une privation de sommeil les heures précédant l’examen EEG.

Prévenir des sensibilités
du cuir chevelu

Il est nécessaire de signaler au praticien, si le patient présente des plaies ou des infections sur son cuir chevelu.

Préparation EEG

Apporter ses antécédents médicaux EEG

Il est demandé au patient de ne pas oublier d’apporter ses anciens tracés, si cet examen a déjà été réalisé dans le passé.

Neuro-image.png

Déroulement d'un examen EEG

Le patient sera installé confortablement, soit assis dans un fauteuil, soit allongé sur un lit. L’examen dure en moyenne 20 minutes pour un rendez-vous d’environ 1 heure. A noter que pour une prescription d’examen de plus de 24 heures (EEG longue durée), le patient peut éventuellement retourner à son domicile équipé du matériel préalablement posé (EEG ambulatoire). Il lui sera alors demandé de se présenter le lendemain auprès de son médecin afin d'être désappareillé par le personnel médical.

Le jour de l'examen, le praticien placera sur la tête du patient un casque composé d’électrodes. Chacune d’entre elle est reliée par des câbles électriques à l'appareil EEG. Les électrodes sont fixées grâce à une pâte conductrice et sont placées à des endroits précis et symétriques du cuir chevelu du patient. Un shampoing suffit à retirer la pâte conductrice.

Un enregistrement vidéo peut compléter l'examen à la discrétion du médecin. Cette vidéo fera alors partie intégrante de l’examen et aura pour vocation d’aider le médecin dans son analyse comportementale du patient.

Protocoles EEG

En fonction du motif de la consultation, certains protocoles peuvent être appliqués. Il pourra vous être demandé :​

1

De fermer et d’ouvrir les yeux à plusieurs reprises.​

2

De respirer profondément pendant trois à cinq minutes, excepté en en cas de problème respiratoire (type insuffisance respiratoire). Cette pratique est appelée "hyperpnée". Elle permet de mettre en évidence des anomalies discrètes.

3

De garder les yeux ouverts lorsque le praticien projettera une série de brefs éclairs lumineux dont la fréquence varie. Ce protocole est une « stimulation lumineuse intermittente » (SLI) et permet de mettre en évidence des crises épileptiques chez certains individus.

Dans quels cas
est prescrit l’EEG ?

De manière générale, cet examen est recommandé pour :​

1

Réaliser un bilan des malaises.

4

Suivre certaines maladies neurologiques, telles que les Encéphalites ou les Etats Confusionnels.

2

Détecter ou surveiller une Epilepsie, à savoir une maladie chronique caractérisée par la survenue de crises épileptiques.

5

Suivre les nourrissons dans tous les cas de souffrance cérébrale.

3

Déterminer et confirmer les causes de certains comas.

6

Étudier le Sommeil

et ses troubles.

 
 
 
 
 

Comment préparer son enfant
à un examen EEG ?

Une prescription d’examen EEG pour un enfant est tout à fait possible. La préparation de l’enfant à l’examen est primordiale. Voici quelques informations et conseils pour préparer l’enfant à l’ EEG.

Chez les enfants, l’examen EEG comporte un enregistrement de Sommeil. En pratique et pour faciliter l’examen, il est donc recommandé aux parents d’apporter tout objet rassurant l’enfant et facilitant son endormissement (tétine, doudou, etc..). Il est également préférable que l'enfant démarre l'examen dans un état de relative somnolence. Il est suggéré de coucher tard l’enfant et de le réveiller de bonne heure le matin. Il est préférable qu’il reste également éveillé durant le trajet menant au lieu d'examen.

 

Parler à l’enfant du déroulement de l’examen peut l’aider à s’y préparer. Nous conseillons aux parents d’inciter l’enfant à poser des questions et d'essayer d’y répondre le plus honnêtement et le plus en détail possible :​

La raison pour laquelle il doit passer ce test

La partie de son corps qui sera examiné

La personne qui pratiquera l'intervention

Les étapes du déroulement de l'examen

Le lieu de l'examen

La durée de l'examen

Un examen EEG peut-il être
prescrit sur des longues durées ?

Lorsque cela est nécessaire, un neurologue peut être amené à prescrire un enregistrement EEG de longue durée, incluant des phases de Sommeil. Ces enregistrements longue durée ont pour but d’augmenter la probabilité d’enregistrer des crises, parfois ignorées du patient et de ses proches, notamment pendant la nuit.

Dans certains cas, ces examens peuvent être réalisés au domicile du patient, mais généralement, ils sont pratiqués dans des centres spécialisés.